Vendetta, V comme Mandale.

paddle vendetta ban

Un de mes grands souvenirs de salle d'arcade est
sans conteste ce jeu mal connu de Konami. Vendetta, sorti aussi sous
le nom de Crime fighters 2.

 

vendetta00120016
Emporté par la course à la surenchère sur le terrain du beat them all toujours plus violent et spectaculaire. Konami sort vendetta en 1991 afin de tenir la route face au Final Fight de Capcom sorti deux ans plus tôt... On arrive ici à quelque chose de tout à fait remarquable, un pétage de plomb, voir même un dérapage au pays des licornes cloutées et du poing dans la tronche.
De la baston hyper jouissive avec des coups pas réglos, dans le dos
et au sol, dans une ville de danger, à l'heure où les gens biens 
regardent leur télés.
vendetta0033
Quatre joueurs sur un même écran, arpentant des ruelles défraîchies
avec l'intention d'en découdre.
Car ces adeptes de la mandale ont une amie kidnappée à secourir.

Vendetta 4p
Tout un florilège de clichés réjouissants, du punk hargneux
au bodybuildeur décérébré, de la junky crispante au catcheur obèse,
de la prostituée sado maso à la caricature du gay cuir/moustache 
etc...(dans la version japonaise du titre du moins,les autres versions
 ayant étés censurées). Toutes ces visions defoire au mauvais goût,
n’étant là que pour défiler dans un ballet en roue libre où tout peut
arriver. 

vendetta0047
Niveau action, on se retrouve devant un cocktail
de baston de rue, où des hordes de petites frappes s'agglutinent
devant vous pour vous coller une tannée et où vous disposez d'une
panoplie de coups pour répliquer. Les quatre personnages jouables
disposent d'un éventail de coups différents mais répondant aux
règles suivantes: un coup rapide et faible, un lent et fort, un
super coup utilisant les deux boutons, on peut aussi saisir les
vilains afin de leur donner des coups de plus prés ou leur faire
connaître les joie de la projection. Pas de saut,ce qui donne une
impression de lourdeur à l'ensemble (par rapport à un Final Fight
plus aérien genre lac des signes) Mais la foultitude de détails et
d'armes au sol offrent de nombreuses variantes au gameplay.

vendetta0060
Pas mal d'animations différentes pour faire
connaître sa fureur à tous les punks du coin, à grands coups de
tout ce qui passe sous la main. Et il faut dire qu'il y en a, des
objets dont on peut se servir!
Des coups, on peut aussi en donner à un ennemi
à terre et les rendre également quand on se trouve au sol ou tenu
par un mauvais gars, on pourra noter aussi l'interaction avec
certains éléments du décor et les ennemis en mauvaise posture
(suspendus dans le vide par exemple).
vendetta japan

un des exemples d’abus poétiques…

De la joie et de la torgnole, sous la douce
symphonie des dents qui fusent de toutes parts. 

La musique remplie son rôle, rien de mémorable,
les connaisseurs remarqueront la ressemblance avec la bande son de
Teenage Mutants Ninja Turtles, Turtles In Time.
vendetta0031
Les décors, dans le plus pur style Eighies,
tubes fluo et voitures défoncées, assurent ici aussi le minimum
syndical. Les protagonistes sont d'une taille standard 1/3 de l’écran
et les animations regorgent de détails amusants. 

vendetta0064
le jeu à quatre est un plaisir raffiné avec
qui seuls les dîners de l'ambassadeur rivalisent de distinction.
Bref, du gras qui tache et qui laisse des
auréoles sur les cartons de pizza, mais un plaisir réel surtout à
plusieurs. à découvrir d'urgence.
vendetta0052


kapuss



 
   

Google+ Comments

2 réflexions au sujet de « Vendetta, V comme Mandale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge